Me Annie Émond

 
BFGJ_Annie copy.jpg

T | 5 1 4 . 6 5 7 . 2 4 1 2

F | 5 1 4 . 2 8 8 . 7 7 7 2


Langues: Anglais | Français


Depuis son assermentation en 2001, Annie Émond a plaidé des dossiers devant la Cour d’appel du Québec et participé à plusieurs procès devant jury. L’appel de la condamnation d’un de ses clients l’a menée en novembre 2008 à plaider devant la Cour suprême du Canada.

Au cours de sa pratique, elle a également agi comme assistante temporaire dans deux dossiers au Tribunal pénal international pour le Rwanda (Dossiers Karera [2006] et Gatete [2003]).

En novembre 2011, Me Émond s’est méritée le titre d’« Avocate de l’année en droit criminel » par l’Association du jeune barreau de Montréal. En février 2009, elle a reçu le « Prix reconnaissance Michel Proulx », décerné par l’Association québécoise des avocats et avocates de la défense du Québec et en mai de la même année, le « Prix Gabriel Lapointe » décerné par l’Association des avocats de la défense de Montréal.

Sans s’y limiter, Me Émond tend à développer une pratique en matière de crimes économiques et cybercriminalité. Depuis 2014, elle est chargée de cour à l’Ecole Polytechnique de Montréal et enseigne le cour « Cybercriminalité, enquête policière et droit. »


Éducation

  • Diplôme de droit notarial, Université de Sherbrooke | 1999

  • LL.B., Université de Sherbrooke | 1998

  • Littérature française, Université de Montréal | 1995

Historique des associations et autres activités professionnelles

  • Barreau du Québec | 2001

  • Conseil d’administration « Le Chaînon » | 2015

  • Conseil d’administration « AADM » | 2005 à 2008

  • Comité recherche et législation « AJBM » | 2007

  • Comité de liaison avec la Cour municipale « Barreau de Montréal » | 2006-2008

  • Conférencière et rédactrice d’articles sur divers sujets liés au droit criminel | depuis 2007