Me Maxime Raymond

 
BFGJ_Maxime.jpg

T | 5 1 4 . 6 5 7 . 2 4 1 5

C | 5 1 4 . 3 1 8 . 5 7 2 4

F | 5 1 4 . 2 8 8 . 7 7 7 2


Langues: Anglais | Français


Maxime F. Raymond exerce en droit criminel et pénal et s’est joint au cabinet Boro Frigon Gordon Jones en 2018. Il représente ses clients en première instance et en appel.

Me Raymond, sans s’y limiter, a un intérêt particulier pour les dossiers d’envergure. Par le passé, il a notamment agi dans des dossiers complexes de stupéfiants, de meurtre, des dossiers contre l’Autorité des marchés financiers (AMF) et devant jury.

Il a également occupé dans des dossiers de crimes contre la personne, de crimes contre les biens, de fraude et de conduite avec capacités affaiblies d’un véhicule moteur. Il est chargé de cours à l’École Polytechnique où il y enseigne le cour « Cybercriminalité, enquête policière et droit. » Alors qu’il était étudiant en droit, Me Raymond a remporté la médaille Dickson pour l’excellence en plaidoirie lors du concours pancanadien de la coupe Gale.


Éducation

  • Barreau du Québec | 2015

  • LL.B. — Université du Québec à Montréal | 2015


Historique des associations et autres activités professionnelles

  • Associations et autres activités professionnelles

  • Association des avocats de la défense de Montréal | membre

  • Association québécoise des avocats et avocates de la défense | membre

  • Jeune Barreau de Montréal | membre

  • Concours de la Coupe Gale — Meilleur plaideur en ronde d’élimination | 2015

Publications

  • « La défense de renonciation au Canada : le legs de l’arrêt Gauthier » | 2016 | La Revue du Barreau du Québec — Tome 74, pp. 379-413

Conférences

  • Les 25 meilleures décisions pour la défense et Pouvoirs policiers, Colloque 2019 de l’Association québécoise des avocats de la défense, conférence présentée par Mes Maxime Raymond, Philipe G. Knerr, Vincent R. Paquet, Charles Shearson et Hugo d’Astous.